Big

FH

Florent HOUSSAIS

CCEF

Président des CCEF du Mexique

Présentation

Florent Houssais est diplômé de l’Institut supérieur de gestion (ISG) de Paris dans la filière internationale, son cursus universitaire l’emmène tôt vers de premières expériences professionnelles à l’étranger, au Japon, en Chine et aux Etats-Unis. Il s’installe en 1994 au Mexique où il intègre une société française de gestion du patrimoine dont il prend la direction de la zone Amérique du Nord en 2000. Avec ses associés, il crée en 2005 le Groupe Equance. Il y dirige la zone Amérique du Nord. La même année, il est nommé Consul honoraire de France pour la région du Quintana Roo, poste qu’il occupe pendant huit ans. En 2008, il intègre le réseau des Conseillers du commerce extérieur de France (CCEF) et travaille sur les problématiques des accords fiscaux internationaux avec une commission basée à Paris. En 2020 il prend la présidence du Comité Mexique et organise aussi les relations entre les Conseillers du commerce extérieur du continent Nord Américain avec ceux du Mexique. Il occupe le poste de directeur du développement Equance depuis 2013. Basé à Mexico, où il développe l’activité du Groupe, ses fonctions de directeur et de consultant l’amènent à travailler régulièrement aux Etats-Unis et au Canada. Homme de réseaux, doté d’une très grande expérience internationale, Florent Houssais possède une compréhension avancée des besoins des non-résidents. Il définit son objectif principal comme une réponse adaptée, sur mesure, aux besoins et à la situation personnelle de ses clients pour monter une architecture patrimoniale correspondant aux spécificités de chaque cas particulier. De New-York et Chicago à San Francisco et Los Angeles, de Miami à Seattle, de San Diego à Guadalajara, les dimensions internationales de son réseau lui permettent d’aborder toutes les problématiques de l’expatriation, quel que soit le lieu de résidence. En effet, ses activités l’amènent à travailler au-delà de sa zone, aussi bien avec la Chine, l'Inde, Israël que la Côte d’Ivoire.

Ses interventions

Chargement