L’Île-de-France

Innovante en chiffres 

L’Île-de-France est la région la plus attractive d’Europe en termes de R&D et d’innovation, s’appuyant sur un éco-système hautement performant auquel participent grands groupes internationaux, PME, start-up, recherche académique, laboratoires privés et enseignement.

  • № 1 en budget R&D : 17,4 milliards€, soit 7,1 % des dépenses européennes
  • № 1 en nombre de chercheurs (secteurs privé et public) : 146 300, soit 6 % de l’effectif européen et 40 % de l’effectif français
  • № 1 en nombre de brevets déposés : 3 600 en 2009
  • № 1 en publications scientifiques : 5 % des publications européennes, 15 600 en 2011

L'Île-de-France, c'est aussi :

  • l’environnement fiscal le plus avantageux en Europe pour créer un centre de R&D : Crédit Impôt Recherche
  • des instituts de recherche publics de renommée mondiale : CNRS, INSERM, INRIA, CEA, ONERA, Institut Pasteur, Institut Curie…
  • des centres de recherche privés : Air Liquide, Alcatel-Lucent, Dassault Aviation, EADS, SAFRAN, L’Oréal, Renault, PSA Citroën, Thales, Sanofi, Sorin Carda Rythm management, Veolia, Valeo…
  • un tissu économique extrêmement diversifié offrant des possibilités de partenariats entre entreprises, instituts de recherche et universités de renommée mondiale dans des secteurs d’excellence : Technologie de l’Information et de la Communication, Bio technologies, aéronautique, finance, mobilité…
  • 7 pôles de compétitivité d’envergure mondiale qui favorisent le développement des projets collaboratifs de R&D particulièrement innovants entre ces différents acteurs : Advancity, AsTech Paris Region, Cap Digital, Medicen Paris Region, Finance Innovation, Mov’eo, Systematic Paris Region
  • une main-d’œuvre hautement qualifiée grâce à un enseignement supérieur de niveau très élevé :
    • des universités et des grandes écoles de renommée mondiale
    • création en 2014 de l’Université Paris-Saclay : recherche et formation en sciences fondamentales, ingénierie et technologies de l’information et de la communication, sciences de la vie, médecine, économie et sciences sociales, management. Cette université regroupera 22 partenaires dont 10 grandes écoles, deux universités et 7 organismes de recherche. Elle accueillera 60 000 étudiants et 5 700 doctorants
  • des infrastructures de premier plan à la pointe de la technologie
  • Synchrotron Soleil (Source Optimisée de Lumière d'Énergie Intermédiaire du LURE) de troisième génération, Nanno Innov (nanotechnlogies), NEUROSPIN (recherche sur le cerveau), Tera 100 (premier supercalculateur d’Europe)

Téléchargez :
Stratégie de Spécialisation Intelligente en région Île-de-France

Rapport final : stratégie de spécialisation intelligente en Île-de-France

Les priorités stratégiques du territoire

La Région Île-de-France a défini, dans sa stratégie régionale de développement économique et d'innovation, les priorités structurantes du développement économique et du soutien à l’innovation pour le territoire francilien en 2013 :

  • accompagner les secteurs clé que sont la transition écologique et énergétique, le numérique, la santé, la mobilité et l’économie sociale et solidaire
  • financer la création, le développement et la transmission des entreprises relevant de ces secteurs prioritaires
  • accompagner l’effort d’innovation et de R&D de ces entreprises (innovation technologique et non technologique)
  • fédérer les acteurs franciliens et accompagner les entreprises notamment afin de renforcer l’internationalisation des entreprises franciliennes via le Plan Régional d’Internationalisation des Entreprises et les outils Export de Bpifrance

Plus précisément, la spécialisation intelligente a permis de définir en Île-de-France 5 domaines d’innovation stratégiques :

  • ingénierie des systèmes complexes et logiciels (systèmes embarqués, infrastructures numériques; modélisation, simulation et calcul de haute performance ; logiciel libre ; confiance numérique; big data) – pôle Systématic
  • création numérique : marché de la création de données comme l’image et le son mais aussi leur traitement et leur transmission – pôle Cap Digital
  • véhicule dé-carboné et intelligent (autour de trois thématiques sur lesquelles existe un important tissu de PME-PMI : allègement du véhicule au travers des matériaux, les usages liés à la mobilité au travers des compétences numériques, les infrastructures) – pôle Moveo
  • éco-construction et quartiers à forte performance environnementale (systèmes d’enveloppe du bâtiment; systèmes constructifs ; matériaux bio-sourcés, composites et recyclés; maquette numérique ; comptage intelligent ; technologies d'intégration et de mutualisation des ENR dans le bâtiment) – Pôle Advancity
  • dispositifs médicaux (e-santé, imagerie bio-médicale etc.) – pôle Medicen

 Avec un pôle de compétitivité comme animateur de chaque domaine, au croisement des 3 thématiques prioritaires :

  • santé et mieux vivre
  • mobilité et transport
  • environnement et efficacité énergétique 

Le financement par la Région des projets des 6 pôles régionaux dans le cadre du Fonds unique interministériel est le plus important de toutes les régions. Avec deux domaines diffusants (c’est-à-dire au sein desquels les innovations et les ruptures technologiques font l’objet d’application très diversifiées) : la robotique et la photonique (KET).

La Région Île-de-France et Bpifrance partenaires de l’innovation

  • La Région Île-de-France et Bpifrance ont mis en place un nouveau Fonds Régional pour l’innovation et la conversion écologique et sociale – FRICES – en décembre 2012 accompagnée d’une dotation complémentaire de la Région. 
  • Objectifs : ce fonds, qui permet de soutenir conjointement les projets d’innovation des entreprises franciliennes, porte trois types d’actions :
    • L’Aide à la Maturation projets innovants, dite AIMA, dotée à parité par la Région et Bpifrance. Cette aide financée sous forme de subvention a pour objet de soutenir la maturation de projet des PME & les laboratoires de recherche au titre du transfert de technologie, de projets collaboratifs européens et internationaux des PME et clusters. Le montant maximum de cette aide est de 30 K€ et de 20 K€ s’agissant des de projets collaboratifs européens et internationaux des clusters. 
    • L’Aide à l'expérimentation de projets innovants, dite AIXPé, a pour objet d’aider les entreprises franciliennes à expérimenter en conditions réelles, auprès des usagers, la validité d’un produit ou d’un service en vue d’obtenir des données permettant d’y apporter des améliorations substantielles. Cette aide prend la forme d’une subvention si le montant de l’aide est inférieur à 50 K€ et d’une avance remboursable s’il est égal ou supérieur à 50 K€, étant précisé que le montant maximal est fixé à 170 K€. Cette action est financée à parité par la Région et Bpifrance.
    • L’Aide à l’Innovation Responsable, dite AIR, dont le financement est assuré par la Région seule, Bpifrance intervenant en qualité de gestionnaire au titre de la mise en place des projets. Cette aide permet de soutenir les projets d’éco-innovation et d’éco-design portés par des PME franciliennes.
  • Chiffres clés : depuis l’origine, 945 entreprises ont été accompagnées à hauteur de près de 32,5 M€ grâce aux financements de la Région. Avec les seuls financements régionaux, 157 projets ont été soutenus en 2014 pour un montant de plus de 6,4 M€.

Nos Partenaires 


 

Maximilien

Agence Régionale de Développement Ile-de-France

Agoranov


ASTech

Bio Top

Boucicaut Incubateur

Cap Digital Paris Région

Centre Francilien de l'Innovation

Conseil régional Île-de-France

Creatis / Gaité Lyrique

Créer sa boîte

Econovista

Finance innovation

iCommunity

Incuballiance

Le lieu du design

Mairie de Paris

Medicen Paris Région


Paris Biotech


Paris Innovation


SYSTEM@TIC PARIS-REGION


Ville et mobilité durables



 
 

 

Retrouvez les vidéos de l'édition 2015